Intervention de Franck Levy

Monsieur le Maire, Cher collègues,

Les professionnels l’affirment, l’éclairage public, comme l’urbanisme dans son ensemble, est la résultante d’une vision sociétale et d’un fonctionnement effectif de la ville. Il apporte aussi une perception différente de la ville. Lespleins et les vides du tissu urbain prennent une nouvelle dimension sous l’éclairage urbain. Le jeu des ombres que dessine la volumétrie des constructions crée une ambiance qui peut accentuer les perceptions des espaces et susciter le bien-être – ou l’inquiétude.

Nous le savons bien, l’éclairage public est surabondant dans nos villes, au point qu’il perturbe l’écosystème. 

Des zones d’ombre peuvent générer un sentiment d’insécurité qui décourage les utilisateurs de modes doux. Ainsi, l’éclairage de nuit est une nécessité, mais il doit être maîtrisé. Pour les noctambules, il est source de vie. Pour ceuxqui travaillent la nuit, il permet de se maintenir éveillé pour faire leur travail. C‘est aussi une garantie de sécurité.

L’éclairage c’est un facteur de sécurité, tant vis-à-vis de risques d’agressions à la personne que d’accidents matérielspour le piéton et le cycliste. Éviter un poignet ou une jambe cassée est dans l’intérêt de tous et permet de surcroîtd’alléger les prises en charge hospitalières.

Alors, aujourd’hui, très clairement la lisibilité a diminué dans nos rues. Je regrette que nous  n’ayons pas obtenu debilan des expérimentations, pas eu d’échange apparent avec les conseils de quartiers et CIL.

Concrètement, la ville doit rester sûre et praticable sans tomber dans l’excès d’un éclairage saturé


Conseil de la Ville de Lyon du 27 janvier 2022

Rapport 2022/1506 Groupe scolaire Nérard – Acquisition et Construction – Opération n° 09350001 – 15 rue Nérard à Lyon 9e – Adaptation du montant de l’opération et affectation complémentaire d’une partie de l’autorisation de programme n° 2015-1, programme n° 00006 

Intervention de Franck Levy

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.