Monsieur le Maire, Mesdames et messieurs les élus,

Nous soutiendrons ce 3e plan de protection de l’atmosphère qui nous est présenté. Il s’inscrit dans une continuité nécessaire et nous ne pouvons que l’encourager.

Néanmoins, si notre adhésion se ferait sans réserve pour un effort supplémentaire mesuré et adapté aux enjeux de pollution de l’air, nous avons du mal à souscrire aux désormais traditionnels slogans, effets de manche et autres coups de communication auxquels vous nous habituez depuis bientôt 2 ans. Si cela marche encore pour certains, nous commençons à nous lasser de cette politique du « Vert à moitié vide » qui commande la plupart de vos dossiers et témoigne de l’absence d’une ligne politique globale au service de Tous les Lyonnais.

En effet, nous sommes étonnés sur un sujet aussi important, de voir votre majorité manquer de rigueur et être obligée de convoquer un conseil municipal exceptionnel pour respecter le calendrier imparti par la préfecture ; qui plus est, en visioconférence, le format idoine pour annihiler les débats et rendre virtuelles, toutes prises de parole.

Mieux, votre majorité se permet d’émettre des réserves sur le manque d’ambition dans la chronologie de ce 3e PPA.

Vous critiquez donc la temporalité alors que vous-mêmes êtes incapables d’organiser votre calendrier pour traiter ce 3e PPA dans les délais prescrits … Admettez que c’est assez cocasse.

A titre d’exemple, comment pouvez-vous émettre des réserves quand en matière de politique de logement votre action est contre-productive ? Vous réduisez drastiquement l’offre de nouvelles constructions – 4972 nouvelles constructions en 2017 contre 2233 en 2021, une diminution de plus de 50% – tandis que notre Ville connaît une croissance démographique (0,6%/ an, INSEE 2019) supérieure à Paris (0,3% / an, INSEE 2019) ou Marseille (0,4%, INSEE 2019). Le résultat, nous le connaissons : les prix grimpent, chassant de nombreuses familles et notamment les plus modestes et les plus précaires aux limites de la Métropole et même à l’extérieur, ce qui a pour effet d’augmenter encore plus le flux automobile dans notre agglomération et donc irrémédiablement la pollution qui va avec.

Ce constat d’une action contre-productive se retrouve également dans les mobilités. C’est nécessairement une bonne initiative de développer les Voies Lyonnaises pour permettre à nos concitoyens, à l’intérieur de Lyon, de se déplacer facilement tout en contribuant à réduire les émissions. Mais ce n’est pas suffisant.

Parce que votre approche oublie, encore une fois, la dimension globale de ce sujet à l’échelle de notre territoire : notre ville est un pôle rayonnant dans toute la région Auvergne-Rhône-Alpes et bien au-delà. Quand offrirez-vous aux Lyonnais une véritable réponse aux enjeux de déplacement et de santé publique ?

Votre majorité à la Ville et à la Métropole a perdu deux années (1/3 du mandat) à brandir des chimères comme le téléphérique, au détriment de projets solides déjà engagés, à l’image du métro E de l’Ouest Lyonnais.

Selon l’humeur, ce dernier était tantôt soutenu, tantôt délaissé, par votre majorité municipale. Désormais, il est clair que tous les projets de métro sont abandonnés.

Et puis, sorti de nulle part, apparait le dernier coup de com de vos exécutifs métropolitain : le tramway express dans le 5e arrondissement dont j’ai encore du mal à savoir où est-ce qu’il sera enterré et où est-ce qu’il sera en surface. On m’a expliqué en conseil d’arrondissement qu’il serait enterré dans tout le 5e, qu’il pourra véhiculer 60.000 passagers jours et qu’il sera pratiquement aussi rapide que le métro. Et tout ça pour 1 milliard de moins que la construction du métro E. Alors laissez-moi vous dire que depuis, je cherche le loup. Quelque chose m’échappe… !! Un milliard de moins pour un service visiblement semblable à un métro.

Monsieur le Maire, je sais que vous n’avez pas pour habitude de répondre à mes interrogations en séance, mais cette fois-ci, faites-vous un peu violence et expliquez-nous comment, deux projets, quasiment identiques dans le service rendu à vous écouter, peuvent afficher une différence de prix aussi conséquente ?

Vos multiples rebonds sur ces projets structurants qui nécessiteraient constance et responsabilité de votre part, me consternent…

Dans cette incohérence à laquelle vous nous avez habitués, je pense à votre projet de téléphérique retoqué unanimement dans l’Ouest Lyonnais que vous déportez désormais entre Vaise et la Croix Rousse.

Il serait temps d’en finir avec ces lignes changeantes et de prendre vos responsabilités. Gouverner ce n’est pas se réfugier derrière pléthore de concertations, ce n’est pas être spectateur de l’actualité, c’est anticiper, assumer des choix et avancer.

Enfin, pour répondre à ces multiples enjeux de pollution, vous ne réussirez pas tout seul. L’innovation sera au cœur des réponses et vous aurez besoin des entrepreneurs à la pointe de la technologie pour trouver les solutions adaptées. Ils sont nombreux sur notre territoire et auront besoin de votre soutien (mais aussi de votre impulsion) pour accompagner les transformations qui s’imposent à nous.

La réussite réside donc dans l’accompagnement du progrès avec par exemple :

  • Le développement d’un maillage complet de notre territoire avec des bornes de recharge électrique pour anticiper et inciter aux changements de véhicules décarbonés.
  • Ou encore l’installation de plateformes d’hydrogène, secteur dans lequel Lyon pourrait être la capitale Française si vous l’accompagniez.

Monsieur le Maire, je ne vous demande pas aujourd’hui de sortir l’autoroute de notre cœur de ville, je sais que vous ne le ferez pas. Je ne vous demande pas non plus de créer 60 hectares d’espace vert comme sur le précédent mandat, je sais que vous ne le ferez pas. Je vous demande simplement d’être plus concret dans vos actions, d’agir rapidement, en cohérence, mais sans faux semblant, sans déclaration grandiloquente, avec l’humilité et l’efficacité que vous appelez vous-mêmes de vos vœux chez tout responsable politique. Très clairement de transformer vos paroles en acte.

Au lieu de clamer vouloir aller plus loin que ce PPA 3, je vous propose simplement de commencer par faire.

Intervention de Yann Cucherat au Conseil municipal du 23 mars 2022

2022/1536 Avis relatif au projet de Plan de Protection de l’Atmosphère de
l’agglomération lyonnaise.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.