En commission permanente l’exécutif de la Métropole de Lyon a présenté sa volonté de supprimer le seul dépose minute de la gare Part-Dieu. Un dépose minute permettant de se garer gratuitement les 20 première minutes au sein du parking de la gare.

Louis Pelaez est intervenu pour rappeler l’importance de ce dispositif, garant de la bonne organisation de la voirie aux alentours de la gare. Pourtant ce pôle multimodale est l’un des plus importants de France.

Intervention de Louis Pelaez

Monsieur le Président, Chers collègues,

J’aurais pu commencer en disant que j’avais été surpris en lisant cette délibération, de votre volonté de supprimer le seul « Dépose minute » de la gare Part-Dieu. 

Mais est-ce vraiment une surprise compte tenu de votre posture obsessionnelle contre la voiture ? Car mise à part cette explication, je n’en vois pas d’autres. D’ailleurs en lisant la délibération, la formule choisie, « les automobilistes peuvent payer » est assez symptomatique.  

Nous allons, je pense être la seule ville européenne qui dans une des plus importantes gares, n’aura pas de dépose-minute. 

Je crains que cette posture où les congestions et bouchons provoqués sciemment de votre part, ne deviennent un vrai problème pour les lyonnais. 

Car c’est bien mal connaître ce secteur et le fonctionnement de la gare et de ses environs notamment en période de grosses affluences, pour ne pas savoir, que si les automobilistes ne peuvent plus se poser quelques minutes au dépose minute, ils vont se poser avec les warnings le long de la rue Maurice Flandin, qui compte tenu de sa capacité, va provoquer des blocages de ce secteur.

Penser alors qu’ils sont sur ce côté, côté Villette, qu’ils vont faire le grand tour pour accéder au parking souterrain de la gare (dont les entrées et les sorties, ne sont déjà pas simples au moment des grands départs et des grands retours), et ce pour juste quelques minutes, est totalement illusoire. Penser que l’ensemble des personnes qui prennent le train et venant parfois de loin avec leurs bagages, vont toutes se déplacer en transports en commun ou en vélo-cargo est là aussi illusoire.   

Ne pas faire en sorte de trouver une solution et il y en a pour transférer le dépose minute à proximité, est un choix, celui de provoquer des congestions autour de la gare et en entrée et sortie du parking souterrain et des bouchons dans le quartier Villette au moment des grands départs et retours. 

Nous voterons contre cette délibération. 

Louis Pelaez


Rapport n° 2020-0207 : déplacements et voirie – Contrat de délégation de service public (DSP) du parc de stationnement de la Gare Part-Dieu – Société Lyon parc Auto (LPA) – Avenant n° 9 – Intervention de Louis Pelaez

4 Replies to “Lyon, seule ville européenne sans dépose-minutes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *