Monsieur le Maire, Mesdames, Messieurs les élus,

Dans ses Cours d’histoire, le penseur allemand Schiller écrivait : « l’histoire du monde est le jugement du monde ».

Depuis le 24 février dernier, l’Ukraine subit une invasion.

Sa souveraineté est bafouée.

Sa population, arrachée à son foyer, est jetée sur les routes.

Ses familles sont détruites.

Le monde regarde cette catastrophe engendrée par les délires d’un seul homme.

Mais le monde se demande aussi ce qu’il peut faire pour arrêter cette guerre et soulager la détresse de ses victimes.

Des dispositifs de dissuasion militaire ont été déployés aux frontières orientales de l’Alliance atlantique.

Des sanctions économiques sans précédent ont été prises.

Ironiquement, Vladimir Poutine a créé le résultat parfaitement inverse de ce qu’il espérait : les liens entre les anciens satellites de l’URSS et l’Occident sont plus forts que jamais, l’OTAN est plus solide que jamais, l’Union européenne est plus unie que jamais.

Bref, nous sommes à l’un de ces moments particuliers où l’histoire du monde s’écrit.

Dans ce contexte, nous nous devons de nous montrer à la hauteur de l’évènement.

Nous voterons donc évidemment favorablement cette délibération.

Toutefois, nous estimons que cette aide de 30K€ pour abonder le FACECO est peut-être trop marginale à l’échelle des enjeux. Lyon a toujours eu une vertu sociale et d’ouverture.

Si nous remercions et soutenons tous les acteurs de la Ville comme toutes les associations engagés sur ce front humanitaire, nous aurions pu contribuer de façon plus conséquente à ce fonds. Nous aurions pu faire mieux pour les réfugiés ukrainiens.

Je vous remercie.

Intervention de Yann Cucherat au Conseil municipal de Lyon du 31 mars 2022

2022/1662 Attribution d’une subvention d’aide d’urgence au Ministre de l’Europe et des Affaires Etrangères pour le soutien aux victimes du conflit en Ukraine

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.