Monsieur le Maire, chers collègues,

Nous voterons pour cette délibération.

Nous voterons favorablement car la soie structure des siècles d’histoire lyonnaise.

Découverte en Chine, elle a façonné notre ville et s’intègre à notre histoire sous François Ier qui développa la Fabrique.

Le XIXe siècle fut le « siècle d’or » de cette Fabrique. Napoléon Ier relança l’activité grâce à une série de commandes impériales. Le métier à tisser Jacquard fut mis au point en 1801 et permis d’améliorer la productivité.

Le secteur fut aussi rendu célèbre par les révoltes des Canuts de 1831, 1834 et 1848, points de départ de grands combats sociaux.

La soierie représentait alors 865 entreprises et 125.000 métiers, et certaines entreprises familiales subsistent encore aujourd’hui et participent à cette renommée : Bianchini-Férier, Bucol, Malfroy-Million, Tassinari jusqu’aux ateliers d’Hermès installés au sud de Lyon.

Cette excellence est au cœur de relations internationales fondées sur des échanges commerciaux, techniques et de savoir-faire.

Dès novembre 2019 à Lyon, plusieurs villes du monde ont signé une charte commune afin de concrétiser la création du réseau international des Villes et Métropoles de la soie.

Kyoto, Yokohama, Hangzhou, Nanchong, Tbilissi, Samarkand, Bukhara, Côme, Bastos, Valencia et Lyon ont ainsi posé les premières pierres de Silky Cities.

Les membres de ce réseau entendent partager et transmettre leurs savoir-faire et leurs innovations à l’échelle internationale, valorisant ainsi les métiers de la soie, qui sont la concrétisation de l’Excellence du textile lyonnais : emplois, savoir-faire et créativité existent ici depuis cinq siècles.

Ce génie créatif est avec le cinéma, la lumière et la gastronomie, un emblème lyonnais et tous sont une signature de notre patrimoine.

Dans cet esprit, dès 2002, fut créé le réseau des villes lumières Luci, et celui des villes autour de la gastronomie Delice en 2007, avec pour objectifs : échanges, ouverture, partage, excellence, passion, transmission et humanisme.

Ces réseaux visent à renforcer l’attractivité touristique, économique et patrimoniale des territoires, tout en tissant des liens entre eux.

Ils constituent une véritable opportunité, un véritable enjeu, de rayonnement.

Nous sommes donc très heureux de constater que vous vous engagez dans ce réseau dynamique et dans cette voie du développement international qui ne peut être que bénéfique et valorisant pour la Ville de Lyon, que ce soit bien sûr pour le tourisme international comme pour l’attractivité à l’égard des entreprises de ce secteur, venues de tous horizons.

Je vous remercie.

Intervention de Anne-Sophie Condemine au Conseil municipal de Lyon du 31 mars 2022.

2022/1663 Adhésion et participation de la Ville de Lyon au réseau international des villes et métropoles de la soie : SilkyCities – Désignation d’un représentant par le Conseil municipal

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.