Intervention de Franck Lévy

Monsieur le Maire,

Au fil des conseils municipaux nous attribuons plusieurs aides notamment à des
associations. Cette subvention est différente.


Différente Parce qu’elle témoigne notamment de notre part, de la façon même dont nous
concevons le monde. Parce qu’elle incarne la vision que nous en avons. Non pas la vision
d’un monde monolithique, où chaque groupe, – chaque peuple, chaque ethnie-, serait inexorablement condamné à se replier sur lui-même.

Qu’il serait pauvre et gris ce monde-là ! Mais d’un monde pluriel où chacun puisse non seulement respecter, mais aussi s’enrichir de la culture de l’autre. Ce qui suppose d’abord qu’on soit capable de la connaître, de manière à pouvoir ensuite essayer de mieux la comprendre.


C’est cette conception-là que veut porter, que doit porter l’Institut Français de Civilisation
Musulmane.


L’ifcm est un lieu de connaissance, et outre les bénévoles qui le composent , permettez
moi de souligner la force de conviction de Gerard Collomb et le soutien de la ville de Lyon
pour faire aboutir un tel projet. Bien évidemment avec également le fort engagement de
Georges Képénekian et de la métropole d’alors.

Cette volonté de la ville de Lyon visait justement à mieux combattre les ignorances, les
préjugés, tout ce qui peut amener aux pires dérives . Dans ce lieu de culture basé dans le
8eme arrondissement il a été voulu que prenne forme un lieu où les Musulmans
comme les non Musulmans apprennent à connaître l’Islam. A mieux connaître son
histoire, les valeurs qu’il porte, la richesse des civilisations qu’il a fait naître à travers le
monde.


Car ce lieu, et c est important de le rappeler est un lieu de connaissance.

Il doit d’abord permettre de mieux comprendre les origines de l’Islam. Celui-ci n a pas
surgi de nulle part. Il s’inscrit au contraire dans la continuité des deux grandes
religions monothéistes qui l’avaient précédé sur les bords de la Méditerranée.


lors de la pose de la première pierre Gerard Collomb et Bernard Cazeneuve rappelaient que
chacun au sein de l’ifcm doit se sentir partie prenante d’une même Nation, doit avoir
pleinement conscience que les valeurs de la République, celles de liberté, d’égalité, et de
fraternité, ne sont pas que pour les autres.


Le grand historien Renan disait : « La Nation c’est un plébiscite de tous les jours » Eh bien
ce plébiscite là, il s agit de le gagner et c’est en faisant en sorte que chacun se sente
appartenir, – quelles que soient ses origines, ses convictions religieuses ou
philosophiques-, à une même patrie, que nous pourrons le gagner.

Apres la période sanitaire que nous avons connu, l’IFCM a besoin du soutien de la ville et
de la métropole de Lyon. Un soutien financier bien sur, mais aussi un fort accompagnement institutionnel.

Cela signifie un véritable engagement qui va au delà d’une subvention mais qui passe par des partenariats, un engagement reel au nom des valeurs que nous avons cités . C est aussi le rôle de la ville de Lyon à sa manière de faire vivre l’IFCM sur toute la ville et d en assurer quelque par sa pérennité.

Je vous remercie,

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.