Ludovic Hernandez est intervenu en conseil municipal pour exprimer toute sa solidarité aux commerçants, aux restaurants et aux bars. Prolonger la gratuité des terrasses jusqu’à la saison estivale pourrait les aider dans cette période si difficile.


Monsieur le Maire,

Acteur économique de poids, l’économie sociale et solidaire représente déjà 10% du PIB et près de 12% des emplois privés en France. En région Rhône-Alpes, l’ESS rassemble plus de 10% de l’emploi salarié, soit 240 000 emplois. De la même manière, dans la métropole lyonnaise, un emploi salarié sur 10 relève de l’ESS.

Lyon est considérée comme le berceau historique de l’ESS, et grâce à Gérard Collomb, la ville a  été parmi les toutes premières à mettre en place, dès 2001, une délégation dédiée.

A travers cette délibération, nous sommes ravis de voir que vous soutenez financièrement les structures ESS de la même façon que nous l’avions fait en 2019.

Toutefois, dans le contexte actuel que nous traversons depuis des mois, nous regrettons que vous n’ayez pas pris la mesure de ce qui se passait. Ainsi vous avez trainé dans le temps, allant jusqu’à remettre en cause les mesures de protection prises par le préfet.

Vous n’avez du coup eu aucune politique d’anticipation envers nos acteurs de l’économie alors que depuis la fin du mois de juillet, notre région et notre ville avaient été identifiées comme des zones particulièrement sensibles à cette 2e vague.

Les bars ont été les premiers touchés par la crise sanitaire, et je tiens à exprimer tout mon soutien à ce secteur économique déjà fortement fragilisé par le 1er confinement et pour lequel je suis personnellement concerné.

Peut-être que les nouvelles restrictions que nous vivons aujourd’hui et qui vont certainement être fatales pour un bon nombre, auraient-elles pu être évitées si des mesures nécessaires tel que la fermeture des quais avaient été prises dès le début, car je vous le rappelle monsieur le maire, à cette époque le gouvernement vous avait alerté en vous demandant de prendre des mesures urgentes pour enrayer la propagation du virus mais force est de constater que malgré cela vous n’avez pas jugé utile d’éviter ces rassemblements pire encore vous avez fermé les yeux sur ces bars de fortune à ciel ouvert accessible au plus grand nombre sans masque, sans protocole alors que la sirène d’alarme vous à été mainte fois tirée, par les riverains, par les médias et par les commerçants.

D’autres part, il n’y a eu aucune opération de prévention de la ville de Lyon contrairement à d’autres villes, on aurait pourtant pu distribuer les masques gratuits devant ces bars par exemple et faire de la pédagogie sur les terrasses parfois bondées.

Alors au nom de tout ce secteur si durement touché par cette crise interminable, je vous propose notre ville soit à la hauteur et agisse maintenant en anticipant la gratuité des terrasses pour l’année prochaine, par exemple.

Je souligne également que, nos collègues de la Métropole ont interpellé le président Bruno Bernard,malheureusement sans succès, pour mettre en place une plateforme de e-commerce

100% locale et durable. Malheureusement, nous regrettons une nouvelle fois l’absence de volonté de la Métropole.

A notre grand étonnement, nous avons appris que vous ne souhaitiez pas rendre le stationnement gratuit pendant cette deuxième période de confinement. Pourtant c’est un bon moyen de témoigner notre solidarité auprès des riverains.

Et si, comme nous le redoutons, ce choix est pour vous une bonne occasion de pénaliser les automobilistes. Je crains monsieur le maire que votre phobie de l’automobile ne serve qu’à créer de l’injustice et nuire un peu plus au développement économique de notre ville, sans pour autant améliorer la qualité de l’air des habitants.

Il est préoccupant que vos méthodes marquées par une dose de dogmatisme non négligeable transforment pour de nombreux citoyens, la transition écologique en une restriction économique. Votre écologie qui nous divise et qui nous régresse n’est pas l’écologie de demain.

L’écologie ne doit pas s’opposer à l’économie, comme au social.

Et c’est là notre différence car nous voulons une écologie qui rassemble, une écologie positive, une écologie de l’avenir.

Monsieur le maire, le groupe pour Lyon attend de vous voir mener enfin une politique efficace et responsable tant pour la sécurité sanitaire des riverains que pour la sécurité économique des établissements concernés, pour cela nous vous demandons de mettre de côté votre volonté de vouloir tout détruire pour reconstruire. Derrière cette catastrophe économique il y a des femmes, des hommes qui souhaitent sauver leurs emplois et votre devoir est de mettre en place des moyens humains et matériels renforcés afin de garantir la pérennité de leur commerce et de leur entreprise qui sont majoritairement la seule source de revenus et parfois le travail de toute une vie.

Ludovic Hernandez


Conseil municipale Ville de Lyon 19 novembre 2020

Rapport n° 2020/362 : Attribution de subventions pour un montant total de 67 500€ dans le cadre de l’entreprenariat en économie sociale et le développement des activités économiques, dans le cadre de la promo*onde l’économie sociale, du sou*en de l’enteprenariat et de la promo*on de la consomma*on responsable.

Intervention de Ludovic Hernandez

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.