Intervention de Louis Pelaez

Monsieur le Président, Chers collègues,

Mr le Président, cela fait bientôt 3 mois que vous êtes élu avec votre majorité diverse. Vous nous avez expliqué après l’élection que jamais une nouvelle majorité n’avait été aussi prête que la vôtre à gouverner. Il est donc temps, si ce n’est de rentrer dans les détails très techniques, de dévoiler vos projets, vos méthodes, vos investissements et vos modes de financement de tout cela.

Et s’il est un sujet que vous avez voulu pendant la campagne électorale, symbolique de votre mandat, c’est bien le quartier de la Part-Dieu. Vous avez eu le temps maintenant, au-delà des slogans électoraux, de regarder ce dossier ; vous allez maintenant pouvoir nous en parler en toute transparence. 

Depuis plusieurs années, la majorité qui vous a précédé avait comme objectif de développer un projet d’envergure pour que la Part-Dieu continue à devenir un territoire toujours plus attractif, mais aussi agréable à vivre en lui donnant un nouveau souffle et une direction nette vers un quartier à vivre et pas uniquement un quartier d’affaires. Le tout dans un équilibre, à la fois d’attractivité économique, de créations d’emplois et d’augmentation de logements. De socles actifs en rez-de-chaussée, d’embellissement, de mobilité facilitée, de fluidité et de végétalisation.

Ceci est rendu possible en désaturant durablement la gare Lyon Part-Dieu et en restructurant son pôle d’échanges multimodal. En améliorant l’accessibilité des modes de déplacements et en faisant progresser les modes de déplacement « doux » (piétons et vélos) tout en renforçant les transports en commun dans un quartier initialement pensé pour la voiture.

Ceci est rendu possible en créant aux plus de 13 000 logements existants, plus de 2 200 nouveaux logements mixtes, contemporains et plus respectueux de l’environnement avec l’implantation de commerces et services de proximités. De socles actifs en pied d’immeubles et d’institutions culturelles et sportives de premier ordre.

Ceci est rendu possible en améliorant et créant de nouveaux espaces publics. Les deux grandes places de chaque côté de la gare seront entièrement requalifiées pour offrir des accès plus confortables. La nouvelle rue Garibaldi végétalisée, apaisée, embellie avec les 400 à 600 arbres plantés ou en voie de plantations, notamment le long des rues Bouchut, places Béraudier et Francfort ou encore dans les jardins de l’îlot Desaix et de la bibliothèque municipale. Une nouvelle ambiance urbaine, un accès à la lumière naturelle et à l’ensoleillement, moins de bruit, limitation de la pollution et des effets d’îlot de chaleur.

Qu’en sera-t-il demain ?

Nous entendons par-ci par-là des choses sur la rue Bouchut par exemple, sur le tunnel, etc.

Qu’en est-il réellement de vos choix ? Quand on lit votre programme, la Part-Dieu a eu droit à traitement de faveur. C’est un des rares sujets dans votre programme où, au-delà de grandes déclarations très très générales pour sauver la planète, vous ayez mis des choses concrètes :

  • Par exemple que ce qui avait déjà était fait, je cite « en contradiction avec les attentes des habitants (+ 40 000 nouveaux emplois, nouvelles tours, nouveaux parkings, nouveaux aménagements », etc.
  • Que vous souhaitiez la construction de logements sociaux : avec des opérations immobilières qui comportent entre 30 et 40 % de logements sociaux, en y incluant une offre de logement très social.
  • Sur la gare Part Dieu, le Nœud ferroviaire lyonnais (NFL) et votre opposition au projet de gare souterraine 
  • Revenir sur la rue Bouchut en la fermant à la circulation alors que la rue Servient a été déjà fermée à la circulation sur ce secteur.
  • Le tunnel Pompidou réservé aux piétons, vélos, et bus sans solutions pour sortir du quartier si on n’est pas en vélos ou à pied.
  • Et enfin le parking souterrain Béraudier — qui d’ailleurs n’est plus un projet — mais un chantier, dont vous voudriez réduire à 2 niveaux (au lieu de 4) et réserver le stationnement aux vélos, taxis et dépose-minute (au lieu des 1000 nouvelles places de stationnement prévues).

Nous sommes impatients de connaitre la réalité de vos projets pour ce quartier et avoir des réponses précises à tout ce qui se dit ici et là.

Je vous remercie. 

Louis Pelaez


Commission permanente du 14 septembre 2020

Rapport n°CP-2020-0080 : Lyon 3° – Développement urbain – Zone d’aménagement concerté (ZAC) Part-Dieu ouest – Acquisition, à titre onéreux, de 8 locaux commerciaux et 4 emplacements de parking formant les lots n° 1008 à 1015 et 1158-1159-1171-1180 de la copropriété Le Vivarais, situés 9-39 boulevard Vivier Merle et appartenant à la société civile immobilière (SCI) Palais Grillet

Intervention de Louis Pelaez

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.