En commission petite enfance, il a été tenu des propos qui nous inquiètent dans vos modalités de calculs de subventions 2021. Vous avez évoqué outre les préoccupations environnementales, qui existent déjà, la volonté de valoriser une sorte d’économie circulaire et notamment la mise en place de couches lavables dans les équipements de petite enfance. Ces bons élèves verraient leur subvention 2021 valorisées.

Nous sommes bien loin de la recherche du bien-être de l’enfant. Les associations ne réclament pas de ville de Lyon, des règles et normes supplémentaires dont l’efficacité est discutable, mais bien qu’on leur facilite le quotidien.


Intervention de Franck Levy

Monsieur le Maire, Chères collegues, Madames et messieurs,

De nombreux professionnels de la petite enfance se sont mobilisés pour assurer l’accueil des enfants des personnes engagées activement dans la lutte contre la pandémie de Covid-19, notamment ceux des personnels soignants. Dans des circonstances souvent difficile les associations gestionnaires d’équipement de petite enfance ont mené à bien leurs missions.

Bien évidement nous voterons le rapport qui vise à attribuer la seconde tranche de subvention de fonctionnement.

Cependant, en commission petite enfance, il a été tenu des propos qui nous inquiètent dans vos modalités de calculs de subventions 2021. Vous avez évoqué outre les préoccupations environnementales, qui existent déjà, la volonté de valoriser une sorte d’économie circulaire et notamment la mise en place de couches lavables dans les équipements de petite enfance. Ces bons élèves verraient leur subvention 2021 valorisées.

Nous sommes bien loin de la recherche du bien-être de l’enfant. Comme évoqué nos associations ont besoin d’être soutenues, accompagnés. Elles n’ont pas besoin qu’on leur donne des contraintes supplémentaires avec des couts également supplémentaires, car il faut du matériel supplémentaire, de la place et c’est un entretien contraignant pour les personnels, sans oublier forcement la consommation d’eau supplémentaire.

Les associations ne réclament pas de ville de Lyon, des règles et normes supplémentaires dont l’efficacité est discutable, mais bien qu’on leur facilite le quotidien.

En conséquence, nous vous demandons de nous communiquer en toute transparence les modalités de calculs des subventions 2021 et la liste des structures qui auraient été contraintes d’appliquer ces nouvelles normes pour obtenir une hausse de leur subvention de fonctionnement.

Franck Lévy


Conseil municipale Ville de Lyon 19 novembre 2020

Rapport n° 2020/312 : Attribution de la seconde tranche de subventions de fonctionnement 2020 aux associations gestionnaires d’équipement de petite enfance pour un montant total de 3 575 350€ Interventionde Charles-Franck Levy

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.