Dans une intervention lors du Conseil Municipal du 30 juillet dernier, notre groupe demandait à la nouvelle majorité de soutenir d’urgence les clubs sportifs déjà très touchés par la crise sanitaire. Le maire avait déclaré :  » Ces structures ne présentent pas de difficultés de trésorerie. C’est la raison pour laquelle nous n’avons pas jugé nécessaire de mettre en place un dispositif de soutien comme […] pour le secteur culturel « .  Vision et anticipation n’auront pas été les maîtres-mots de cette prise de décision. Nous déplorons qu’il ait fallu attendre 4 mois pour que la Mairie se saisisse du dossier. Néanmoins, nous souhaitons partager notre soulagement et remercier l’adjointe aux sports pour cette opération à laquelle vous avez finalement consenti. Si la création semble en bonne voie nous nous interrogeons sur les montants alloués, les critères d’attribution, les potentiels bénéficiaires ainsi que les délais de versement. La Rouage essentiel pour notre territoire, nos clubs sportifs sont pour la plupart en grand danger. La Mairie se doit de tout faire pour les sauver.

Intervention de Yann Cucherat

Monsieur le Maire, Mes chers collègues,

Laissez-moi tout d’abord vous dire notre satisfaction de voir que vous avez pérennisé le dispositif Trait d’Union que nous avions créé sur la mandature précédente. Une opération innovante et bienvenue pour aider financièrement les initiatives des associations sportives amateurs, en partie co-financé, par nos clubs professionnels. Une vraie bouffée d’oxygène pour nos associations Lyonnaises, qui aura permis en 2019 d’accompagner 70 projets associatifs. Comme quoi, sport amateur et sport professionnel peuvent faire bon ménage. En ce qui me concerne, je reste convaincu qu’ils sont complémentaires, et que nous avons cette chance incroyable à Lyon de pouvoir bénéficier de ces 2 dimensions sportives.

Il est évidemment indispensable que la Ville de Lyon s’engage fortement aux côtés des associations sportives de son territoire, au plus près de leurs besoins et ambitions, afin de favoriser le développement de la pratique sportive, pour toutes les générations, pour tous les niveaux, avec pour objectif l’épanouissement physique et moral des lyonnais, la préservation de leur santé, le rayonnement des clubs, et l’accès par le plus grand nombre à de nouvelles activités sportives, notamment.

De soutien, les clubs sportifs en ont aujourd’hui encore plus besoin qu’hier. Touchés de plein fouet par la crise du COVID 19 et la fermeture des équipements sportifs, certains, pour ne pas dire la plupart, sont en grand dangers :

  • Baisse du nombre de licenciés (selon une étude récente du Comité National Olympique, les clubs ont perdu en moyenne 26% de leurs adhérents).
  • Pertes financières importantes et épuisement total de leur trésorerie (Le comité national olympique a annoncé vendredi 13 novembre, une perte de 260 millions d’euros pour les clubs amateurs, liés à la baisse des cotisations)
  • Baisse du nombre de salariés
  • Perte de sponsors (selon le CNO cela concerne 78% des clubs).

Rappelez-vous Monsieur le Maire, lors du Conseil Municipal du 30 juillet, je vous avais interpelé sur les difficultés auxquelles allaient faire face les clubs sportifs en raison de cette crise sanitaire et je vous avais demandé, à l’instar du monde de la culture, de créer un fond de soutien exceptionnel à destination du tissu associatif sportif. Vous aviez tenu à me rassurer en me répondant (je vous cite):

Aujourd’hui, j’ai cru comprendre que vous aviez fait volteface et fini par prendre la décision de mettre en place un dispositif de soutien complémentaire et exceptionnel pour aider nos clubs amateurs. Même si vision et anticipation n’auront pas été les maîtres-mots de cette prise de décision, je veux partager mon soulagement et remercier votre adjointe aux sports pour cette opération à laquelle vous avez finalement consenti. Nos associations, tout comme les bénévoles qui les animent quotidiennement font un travail formidable. Il est essentiel de leur témoigner notre soutien et notre reconnaissance, encore plus en ces temps difficiles, mais surtout de les aider fortement à traverser cette crise sans précédent. Parce que le sport fait vivre nos territoires, qu’il participe du lien social, qu’il crée des emplois, qu’il génère du bonheur, qu’il apprend à faire avec l’autre, qu’il améliore la santé ou encore qu’il est source d’émancipation – et je pourrai poursuivre la liste de ses bienfaits à l’infini-, il est indispensable que la ville joue son rôle de partenaire majeure de manière exemplaire et sans précédent et que nous ne reléguions pas, comme beaucoup trop de personne le font, le sport à quelque chose d’accessoire, à un loisir non essentiel !

Afin de bien appréhender ce dispositif exceptionnel d’urgence face à la crise, nous serions intéressés que vous nous donniez quelques informations sur les moyens qui seront alloués à ce dispositif d’urgence ? Qui en seront les bénéficiaires ? Quelles seront les conditions d’attribution ? Quels seront les délais pour obtenir ces aides ? Parce que vous l’imaginez, le temps presse pour les structures les plus en difficultés et tout particulièrement pour leurs salariés.

Je vous remercie par avance pour les éléments que vous saurez nous apporter.

Yann Cucherat

1Propos complet : « Un petit élément de complément pour répondre à monsieur CUCHERAT. Je tiens immédiatement à vous rassurer, le travail de suivi de la situation des associations, des organisations d’éducation populaire, des clubs sportifs, a bien été fait. C’est donc bien l’une de nos priorités. Il en est ressorti que ces structures ne présentaient pas de difficultés de trésorerie. C’est la raison pour laquelle nous n’avons pas jugé nécessaire de mettre en place un dispositif de soutien comme nous allons vous proposer prochainement d’en mettre en place pour le secteur culturel qui, lui, a été plus directement et plus en profondeur impacté par la crise sanitaire.J’espère que vous voilà rassuré. »

Conseil municipale Ville de Lyon 19 novembre 2020

Rapport n° 2020/309 : Dispositif Trait d’Union : Attribution de subventions à divers clubs sportifs

Intervention de Yann Cucherat

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.