Depuis des mois, notre groupe alerte l’exécutif, pose les questions pertinentes sur les sujets structurants liés à l’avenir de notre Ville et formule proposition sur proposition.

Pourtant, depuis des mois, la majorité refuse de prendre en compte nos signaux. Elle balaye d’un revers de main nos interrogations et fait fi de nos apports.

Sur les mobilités, plus rien n’empêche les Lyonnais de « voir ce qu’ils voient » selon la formule de Péguy, c’est-à-dire la conflictualité et la congestion. La ligne des Verts est aveugle à la vision globale nécessaire prenant en compte toutes les échelles d‘analyse et toutes les catégories sociales.

Concernant la sécurité, la majorité se cache derrière son caractère régalien pour justifier son inaction. Pourtant l’urgence est là, de La Duchère à La Guillotière en passant par les Daltons. Elle nie donc les responsabilités qui sont les siennes en matière de tranquillité publique. Pire, elle refuse de condamner les écarts indignes d’élus de la République constatés chez certains de ses membres. Ecarts qui contribuent à alimenter ce climat dégradé.

Ce flou se retrouve dans l’actualité. La venue des All Blacks en 2023 fait la fierté de notre Ville. Elle contribue à son rayonnement en Europe comme dans le monde et récompense son engagement sportif. Mais elle a été rendue possible grâce à la gestion du Stade de Gerland, futur camp d’entraînement de la légendaire équipe, que nous avions portée lors du précédent mandat. Cette même gestion que l’actuelle majorité avait largement critiquée à l’époque … Et dont elle est la première à expérimenter la pertinence aujourd’hui.

Le constat de confusion peut être renouvelé au sujet du quartier Mermozles habitants ont le sentiment d’être abandonnés. Les demandes d’effort en matière de propreté n’ont pas été entendues. Idem pour le quartier Monplaisir où les projets de piétonisation oscillent entre rétropédalage et absence de communication.

La critique permanente ne fait pas partie de l’identité de notre groupe. Nous souhaitons être constructifs. En ce sens, nous avons souligné l’intérêt de poursuivre le positionnement de Lyon au sein du réseau des Silky Cities, faisant écho au poids de la soie dans le patrimoine et l’histoire de notre Ville. De la même façon, nous avons soutenu le lancement de la construction de nouveaux EAJE dans le 7e arrondissement.

Malgré cela, la trajectoire attentiste et inefficace empruntée par la majorité nous inquiète pour l’avenir des Lyonnaises et des Lyonnais.

Yann Cucherat et les élus du groupe « Pour Lyon ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.