Gouverner en responsabilité, c’est souvent savoir faire mieux avec moins, faire preuve d’ingéniosité et d’agilité comme nous l’avions essayé, et réussi avec tous les élus et services, lors de la baisse des dotations de l’État du mandat dernier. 

Yann Cucherat

Intervention de Yann Cucherat

Mr le Maire, Mesdames et Messieurs les élus,

Si nous soutenons le principe de Pacte Social de la ville en faveur du service public et des agents municipaux, si même nous pensons essentiel de toujours améliorer les conditions d’emplois et de travail, de favoriser la qualité du dialogue social, de promouvoir et valoriser les parcours, nous trouvons aujourd’hui très imprudente une, je cite, « politique volontariste d’augmentation de postes ». Nous vous avions déjà fait part de notre inquiétude quant aux 150 postes supplémentaires que vous souhaitiez créer et qui grèveront durablement et sévèrement les finances de la ville.

Les risques d’une altération des finances publiques locales par incidence de la crise sanitaire du Covid 19 sont pointés par l’Association des Maires de France. 

L’effet ciseaux de la baisse des ressources couplée à l’augmentation des dépenses ne va pas manquer de produire tous ses effets

Quand on ajoute à cela le désengagement progressif de l’État, dont on ne connaît encore ni le rythme ni l’étiage, la baisse des dotations de ces dernières années et la contractualisation de la gestion de nos budgets, on ne peut que s’alarmer d’un projet de création de nouveaux postes aussi massif.

Gouverner en responsabilité, c’est souvent savoir faire mieux avec moins, faire preuve d’ingéniosité et d’agilité comme nous l’avions essayé, et réussi avec tous les élus et services, lors de la baisse des dotations de l’État du mandat dernier. 

Ce n’est pas succomber à la facilité en empruntant sans compter comme vous le faites ou en créant des emplois à la louche, sans considération des conséquences dont se désoleront vos successeurs, mais aussi et surtout de l’impact que cela engendrera tôt ou tard sur la fiscalité des Lyonnais.

Monsieur le Maire, cette augmentation du nombre de postes couplée à un dérapage budgétaire sans précédent, fait craindre le pire pour notre collectivité. Vous balayez d’un revers de main l’excellente gestion budgétaire de ces dernières décennies pour des largesses qui ne manqueront pas d’impacter les impôts des Lyonnais. Nous tenions une nouvelle fois, sûrement en vain je le regrette, à vous inciter à plus de prudence et à plus de responsabilité en matière de dépenses publiques, afin de préserver le futur, que l’on devine aisément immédiat, des habitants de cette ville.


Conseil de la Ville de Lyon du 27 mai 2021

Rapport 2021/735 : Lignes directrices de gestion – Le pacte social de la Ville de Lyon en faveur du service public et des agents municipaux

Intervention de Yann Cucherat

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.