Intervention de Ludovic HERNANDEZ

Monsieur le Maire,

Mes chers collègues,

Vous êtes-vous déjà demandé ce qui se vendait sur le marché sauvage de la place Gabriel Péri ?

Un peu tous les produits issus de contrefaçons, chaussures, cigarettes, vêtements, sacs à main, ustensiles… Et évidement drogues en tout genre.

Est-ce là des produits bios, des produits de circuits court, éco-responsables ?

Vont-ils obtenir le Label « Lyon ville équitable et durable » ?

Non c’est certain.

Ces « commerçants » sont-ils inscrits au registre du commerce, payent-ils la TVA ?

Non !

Et vous savez pourquoi ?

Parce que ce ne sont pas des commerçants ce sont des contrebandiers.

Le problème ce n’est pas le marché, le problème c’est les contrebandiers qui exercent une activité illégale et vendent des produits illégaux sur un espace public inapproprié qui engendre de l’insécurité et de l’insalubrité dans un quartier déjà très touché.

Vous dites que le marché sera « encadré » sans pour autant « soutenir une activité illicite »

Mais c’est de l’hypocrisie ! Car vous savez très bien que cela n’empêchera pas ces personnes d’exercer leurs business en toute illégalité.

Je vous le dis, légaliser ce marché c’est ouvrir la boite de pandore !

Depuis le début de ce conseil, que dis-je depuis le début de ce mandat, vous nous martelez à coup de grand discours combattre l’injustice mais qu’en est-il vraiment ?

Surtout dans quel camp êtes-vous ?

Celui des gens honnêtes ou des gens malhonnêtes ?

Madame AUGEY, vous qui êtes adjointe aux commerces ça ne vous gêne pas de vouloir légaliser ce commerce inéquitable ? Pensez-vous réellement que votre rôle n’est pas justement de combattre ces contrebandiers.

Monsieur CHIHI adjoint à la sécurité et à la tranquillité, ça ne vous gêne pas de légaliser un marché qui nuit à la tranquillité publique ?

Madame de LAURENS adjointe à la santé ça ne vous gênes pas de vouloir cautionner toute cette insalubrité ?

Comme la majorité des Lyonnaises et de des Lyonnais moi ça me gêne !

Alors peut-être que vous vous êtes égarés, vous n’avez pas pris conscience de tous les problèmes que poseraient cette légalisation.

Et l’erreur est humaine !

Alors, Monsieur Le Maire, mesdames les adjointes et monsieur les adjoints, au nom de tous les commerçants qui travaillent dans la légalité, au nom de tous les habitants de ce quartier et enfin au nom de tous les Lyonnaises et Lyonnais, je vous invite à retrouver vos esprits et vous opposer farouchement à l’idée saugrenue de légalisation proposé par Madame DUBOT, Maire du 7ème arrondissement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.