« 4000 personnes à la Marche pour le climat, le maire en tête ; pas d’élus d’opposition invités à la commémoration du 8 mai au parc de la Tête d’or pour raison sanitaire, deux poids, deux mesures ! ».

La cérémonie de commémoration du 8 mai 1945 organisée, comme chaque année, par la ville de Lyon, la métropole de Lyon et la préfecture du Rhône, se tiendra ce samedi à 10h30 au parc de la Tête d’or. Cette manifestation rassemble traditionnellement les représentants des formations politiques lyonnaises, majorité comme opposition. Malgré notre sollicitation, notre participation a été refusée.

« La commémoration de la fin de la Seconde Guerre mondiale et de ses combattants est un véritable moment de mémoire et d’union qui dépasse les sensibilités politiques. Je déplore que les élus de l’opposition ne soient pas conviés et que les arguments avancés soient inéquitables d’une action à l’autre ».

Le président du groupe Pour Lyon met en exergue le manque cohérence du maire de Lyon dans l’organisation et la participation aux évènements publics.

« Grégory Doucet réunit plus de 30 personnes le 6 mai dernier aux Subsistances, dans un lieu clos, pour présenter son opération On sème. Deux jours plus tard, sous couvert du protocole sanitaire, le Maire nous refuse l’invitation au monument aux morts situé au parc de la Tête d’Or pourtant situé en extérieur. Cette antinomie nous dérange tout comme elle nous interroge ».  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.