Monsieur le Maire, Mesdames, Messieurs les élus, chers collègues,

Nous devons rendre notre avis relatif au projet de la Conférence Territoriale des Maires de Lyon.

Ce projet a fait l’objet de présentation aux groupes politiques le 13 avril dernier et aux différentes commissions thématiques.

En l’état, ce projet territorial pose deux problèmes à notre groupe.

Les supports de présentation de ce projet – que ce soit les powerpoints transmis à notre attention ou bien la délibération le concernant – se révèlent très succincts, voire trop pauvres, pour nous permettre de rendre un avis éclairé.

Malgré la légèreté des explications qui nous ont été apportées, ce que nous avons compris de ce projet de territoire nous fait apparaître des opportunités manquées et /ou certaines  contradictions.

Pour illustrer la pauvreté des supports de présentation, je m’appuierai sur les « axes de coopération », censés constituer l’un des deux piliers de ce projet de territoire.

Tant dans le powerpoint que dans la délibération afférente qui nous ont été soumis, ils sont contractés sous la forme de quelques « bullet points ».

Sans réflexion d’impact ou de détails complémentaires, il nous paraît très difficile d’évaluer la pertinence des axes de coopération.

Lorsque nous avons soulevé ce problème en commission finances et ressources humaines, votre majorité nous a répondu que le projet de territoire avait vocation à rester très généraliste.

Nous sommes convaincus au contraire, qu’au nom de la transparence que vous brandissez régulièrement – et avec raison d’ailleurs -, vous avez un devoir de clarté et de lisibilité à l’égard des commissaires, de cette assemblée, des élus d’arrondissement mais surtout, à l’égard des Lyonnaises et des Lyonnais.

A ce titre, nous ne pouvons pas nous contenter d’un projet généraliste.

Au-delà de ce caractère très généraliste, nous considérons que ce projet est truffé d’opportunités manquées. Pour illustrer mon propos, je solliciterai ici les « axes stratégiques » du projet de territoire 2021-2026.

  • Tout d’abord l’axe stratégique « Education » :

Après la Commission générale sur le validisme le 4 mars dernier, et votre communication tonitruante sur le sujet, nous attendions des actes forts. Il aurait été pertinent de profiter de ce projet de la CTM pour flécher des financements en matière d’accessibilité à destination des élèves en situation de handicap dans les écoles primaires.

 D’autant plus que la Ville a été épinglée par le Collectif des Associations du Rhône pour l’Accessibilité sur ce sujet.

C’est également dommage que dans une ville comme Lyon, que la réussite éducative ne soit pas abordée (comme la transition école/collège et bien d’autres sujets encore..)

  • Nous notons également l’absence de l’axe stratégique « revitalisation des centres-bourgs » dans ce Projet.

Nous connaissons tous pourtant la nécessité de redynamiser certains quartiers de Lyon ou d’éviter une dévitalisation à d’autres. Certains secteurs connaissent en effet une dévitalisation commerciale, comme le quartier des Etats-Unis dans le 8e arrondissement.

  • A notre grand regret, nous avons aussi été surpris de l’absence de l’axe stratégique « Logement ».

Là-encore, la tension immobilière à Lyon n’est pas une nouveauté, surtout dans le parc social.

Face à l’explosion des prix (+5,1% sur l’immobilier ancien en 2021, +7,3% pour le neuf selon le rapport de la Chambre des Notaires du Rhône présenté le mardi 12 avril 2022) et la tension sur le logement social (la commission urbanisme de la Ville de Lyon du 15 avril 2022 parle de 12,7 demandes pour un logement), l’absence de fléchage de financement sur cet axe stratégique est plus que discutable.

  • A titre anecdotique, notre groupe a pris note d’une mesure de « Signalétique piétonne fonctionnelle ». Elle nous paraît complètement contradictoire avec le fait que vous avez retiré  des panneaux de circulation en raison de la pollution visuelle qu’ils engendraient.

Je conclurais en disant qu’en raison de la pauvreté des documents présentés, des contradictions mais aussi des opportunités manquées de ce projet de territoire, nous nous abstiendrons sur ce vote.

Je vous remercie de votre attention.

Intervention de Samira Bacha-Himeur au Conseil municipal de Lyon du 7 juillet 2022.

Rapport n°2022/1819.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.