Communiqué de presseCommission permanente de la Métropole de Lyon du 22 février 2021

Pour convertir 33 logements existants en logements sociaux dans le 6e arrondissement de Lyon, l’exécutif propose de valider l’acquisition d’un immeuble situé 100 rue Bugeaud dans le 6e arrondissement de Lyon pour un montant de 13 600 000 € puis de rétrocéder ce bien à la Société Anonyme d’HLM Immobilière Rhône-Alpes au prix de 6 826 400 €, soit une décote de près de la moitié du montant de son acquisition.
En d’autres termes, l’opération revient à verser une subvention de 6 773 600 € à la Métropole en faveur de cet opérateur, c’est-à-dire 205 260€ par logement.

En commission urbanisme, nous avons été un certain nombre de conseillers métropolitains à intervenir et à s’interroger sur les contreparties exigées de la part de ce bailleur pour bénéficier de ce montage et de cette importante décote sur un bien particulièrement bien placé.

Nous n’avons pas été rassurés sur ce point et nous n’avons aucune garantie que ce bailleur privé, qui n’est pas dans le giron de la Métropole, ne décide de se séparer un jour de ce bien en le revendant à la découpe.

De plus, ce bien est cédé occupé. Au vu de la faible rotation locative du quartier, les locataires ne devraient pas quitter l’immeuble sous peu.

Ne s’agit donc pas avant tout d’un affichage plutôt qu’une réelle création de logements sociaux ?

La majorité assume le coût de cette opération pour, selon ses dires, tenter de contenir les prix de l’immobilier dans le quartier.

Avec une enveloppe de 40M€ dédiée à la politique foncière en 2021, la Métropole n’a pourtant pas les moyens de telles opérations.

Toutefois, nous sommes en mesure d’annoncer de manière inédite que ce type d’opérations dans le 6e arrondissement n’est pas un cas isolé !

Le 1er février, Monsieur le Président de la Métropole, a pris deux arrêtés allant également dans ce sens au :

  • 283 cours Lafayette : 14 logements PLUS sur 661,25 m², 7 logements en PLAI sur 292,33 m² et 4 locaux commerciaux sur 241,66 m². Prix : 4 700 000 € – bien encore une fois cédé occupé
  • 12 rue Pierre Corneille: 8 PLUS sur 394,10 m² et 4 PLAI sur 105,70 m² ainsi que 2 locaux en rez-de-chaussée sur 263,20 m² ; Prix : 5 500 000 € non accepté par la Métropole qui propose celui de 4 300 000 €.

Soit un total de 9 millions d’euros dédiés à la transformation de seulement 33 logements en logements sociaux.

Nous ne sommes bien sûr pas opposés à la création de logements sociaux ni à l’intervention foncière de la Métropole dans ce domaine, mais nous posons la question de l’utilisation de l’enveloppe de 40 millions d’euros dédiés à cet effet en 2021 puisque près de 60% de ce montant est déjà fléché sur le 6e arrondissement de Lyon et pour 60 logements.

Ne serait-il pas opportun de définir des critères d’intervention (opérationnels / financiers / territoriaux) permettant de cibler les opérations les plus efficientes pour une meilleure allocation des ressources de la Métropole ?


Contact presse : inventerdemain@grandlyon.com


Vu dans la presse

[Pole Immo] Logement social : les centristes craignent « un précédent » rue Bugeaud – 22/02/21

[Le Progrès] « Assez des menaces ! » : Philippe Cochet épingle la gestion de Bruno Bernard 22/02/21

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.