Le maire de Lyon, Gregory Doucet, a pris la décision de ne pas rendre le stationnement gratuit pendant la durée de ce deuxième confinement, estimant que 60% des véhicules circulent en lien avec des activités maintenues.

Nous regrettons cette décision qui ne prend pas en considération la vie quotidienne de tous les lyonnais. Beaucoup n’ont pas le choix de rester confinés et de travailler chez eux.  

Des solutions alternatives pour stationner gratuitement auraient au moins pu être accordées à toutes les personnes mobilisées dans la gestion de la crise. Nous pensons notamment aux personnels soignants et aux quelques commerçants qui ont besoin de se garer à proximité de leur lieu de travail.

Pour rappel, d’autres villes, comme par exemple Poitiers et Toulon, ont fait le choix de rester solidaires avec leurs habitants en annonçant la suspension du paiement du stationnement en voirie et dans les parkings municipaux.

En revanche, le Groupe Pour Lyon se réjouit de voir que la plateforme numérique de solidarité lancée lors du premier confinement sera relancée dès la semaine prochaine.

Communiqué de presse – 30 octobre 2020

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.