Monsieur le Maire, Mesdames et Messieurs les élus, chers collègues,

L’amendement que nous vous proposons part d’un constat simple : les épiceries sociales et solidaires, du moins les quatre concernées par la délibération n°1776, affichent une faiblesse financière mettant en danger leur action et leurs bénéficiaires.

Ladite délibération indique que près de 2 000 familles sont ainsi protégées contre la précarité alimentaire.

Que se passerait-t-il le jour où, faute d’une gestion financière prudente, avec un modèle fondé sur les seules subventions publiques, ces épiceries mettent la clé sous la porte précisément parce que les dites subventions diminuent ?

Que dirons-nous aux 2000 familles dans le besoin et désormais privées de protection contre la précarité alimentaire ?

« Nous savions que cela pouvait arriver mais nous avions rien fait pour vous protéger … »

Notre groupe souhaite donc contribuer à prévenir ce risque.

Nous proposons ainsi, au travers de cet amendement, une « Charte partenariale de l’Economie sociale et solidaire ».

Elle serait rédigée puis co-signée par les épiceries volontaires du territoire municipale, la Ville de Lyon, la CCI, Allies, la MMIE et RDI.

Amendement présenté par Ludovic Hernandez au Conseil municipal de la Ville de Lyon le 19 mai 2022.

Rapport 2022/1776 Attribution de subventions à quatre épiceries sociales et solidaires pour leurs actions en faveur de la lutte contre la précarité alimentaire et l’accès pour tous à une alimentation saine et durable.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.