Monsieur le Maire, Mesdames, Messieurs les élus, chers collègues,

Nous remarquons que l’actuelle majorité échoue à collaborer de façon constructive avec tous les partenaires de l’action publique.

Ce constat est le plus criant dans la culture.

Je vais vous citer quelques exemples et je vais commencer par l’Opéra.

L’Opéra, 1ère victime de cette querelle affligeante entre le président de la Région et le Maire de Lyon.

Tout d’abord, nous dénonçons sans équivoque la réduction à hauteur de 500 000 € des subventions que la Région lui accorde. Mais également la suppression de toutes les autres subventions  liées à la culture.

Monsieur Wauquiez cherche visiblement à se placer en tête d’une prétendue hiérarchie des collectivités.

Il confond sa fonction de président de région avec celle d’un baron féodal.

Car ces baisses se font au détriment d’une institution qui contribue au rayonnement et au dynamisme de la culture dans notre Ville.

Monsieur WAUQUIEZ joue à un jeu dangereux mais il n’est pas le seul.

Car dans les financements croisés Etat-collectivités, dès lors qu’une des parties prenantes revoit ses aides à la baisse, que se passe-t-il ?

Bien souvent, les autres acteurs suivent. 

Mais permettez-nous de faire remarquer que malheureusement la Mairie de Lyon  a entamé les hostilités.

Car tel un Robin des Bois de la culture, monsieur le Maire,  vous avez annoncé retirer 500 000 € de subventions à l’Opéra, à cause d’un contenu  jugé « trop élitiste » pour le redistribuer à des structures jugées plus populaires ou méritantes.

Certes  vous et monsieur Wauquiez êtes chacun dans votre rôle mais cet épisode auquel nous assistons est digne d’une cour d’école.

La seule explication qui me semble plausible est celle de votre recherche constante de la rupture.

Vous semblez oublier que cette recherche continuelle de rupture se fait souvent au détriment de plusieurs années d’un travail acharné et d’acteurs engagés dans le dynamisme de leur territoire. 

Et c’est au nom de ce travail, et de ces acteurs engagés que notre groupe formule trois requêtes :

  • Que votre  majorité apprenne à travailler de façon transpartisane avec tout type de partenaires.
  • Que vous privilégiez la recherche du consensus sur celle de la rupture.
  • Que la Région et la Ville cessent leur conflit stérile et retrouvent une relation de travail et dialogue au service notamment de la culture.

Sur ce dernier point, et je conclurai la dessus.

Notre groupe propose d’organiser une table ronde entre vous Monsieur le Maire, le président de région  Monsieur Wauquiez ainsi que l’ensemble des présidents des groupes qui constituent ce conseil, dans le but de rétablir un dialogue constructif pour l’intérêt du tissu culturel Lyonnais.

Intervention de Ludovic Hernandez au Conseil municipal de la Ville de Lyon du 19 mai 2022

Rapport 2022/1695 Approbation de conventions cadres entre la Ville de Lyon et la Région Auvergne-Rhône-Alpes pour l’adhésion des établissements culturels municipaux au PASS’ Région

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.