Alors qu’il y a maintenant plus d’un an le cabinet Surtis élaborait une étude globale sur la place Gabriel Péri et son pourtour, la nouvelle équipe municipale n’a pas jugé bon de reprendre les termes de cette étude afin de passer à l’action. Nous tenons à rappeler que cette étude entendait résoudre les problèmes de sécurité comme les questions d’urbanisme, de commerces, de déplacements. En refusant de se saisir de cette avancée, l’équipe municipale actuelle a perdu énormément de temps et par ailleurs propose une caricature de concertation tout en sortant de son chapeau une officialisation du marché à la sauvette, se situant autour de la station de métro et jouxtant le tramway.

Si ce choix navrant était concrétisé, il est clair qu’il apporterait encore plus de difficultés que de solutions dans le mesure où le problème du secteur est bien de faire en sorte que les déplacements des piétons puissent se faire sans entrave. Nous appelons l’équipe municipale à renoncer à ce projet aberrant, à reprendre avec les associations les termes de l’étude de Surtis et à passer immédiatement à l’action. Nous rappelons que l’enjeu était de réimplanter la station de tramway au nord de la place sur le Cours de la Liberté, d’étudier la possibilité d’un nouveau cheminement du tramway, de mettre en place à la suite d’une décision du Conseil municipal une véritable politique pour la reprise des commerces, au plan de l’urbanisme la destruction dans un premier temps du petit CLIP, au plan de la sécurité l’on rappelle qu’à la suite de cette étude le procureur de la république s’était emparé de ce dossier et a chargé l’un de ses adjoints d’une action territorialisé de la justice, les Lyonnais ne comprennent pas l’absence de perspective par Grégory Doucet et son exécutif.

Jean-Yves Sécheresse (Ancien Adjoint à la sécurité de la Ville de Lyon) Eddy Acacia (Ancien adjoint à la sécurité dans le 7ème arrondissement).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.