Communiqué de presse commun avec les groupes d’opposition Les Progressistes, Synergies Métropole et Métropole pour tous

Les 33 conseillers métropolitains issus des groupes Progressistes et Républicains (présidé par David Kimelfeld), Synergies (présidé par Marc Grivel), Inventer la Métropole de Demain (présidé par Louis Pelaez) et Métropole pour Tous (présidé par Pierre Chambon) proposent à l’exécutif une série de 12 propositions pour lutter contre la précarité des jeunes et des étudiants. 

À l’occasion du Conseil du 25 janvier 2021, nos quatre groupes ont pris l’initiative de mettre ce sujet sur la table et de demander à l’exécutif métropolitain une réponse rapide et plurielle pour ne pas laisser sur le côté une génération qui, à bien des égards, subit pleinement cette crise sanitaire, économique et sociale. 

De ces initiatives a été créé un groupe de travail transpartisan dont nous sommes membres et qui est supposé permettre la définition de mesures concrètes dans les semaines à venir. À cette annonce, nos groupes se sont immédiatement mis au travail pour soumettre des contributions avec la volonté qu’elles soient étudiées à l’occasion de ces réunions. 

Dans cette logique de compromis, nos quatre groupes proposent, un document de synthèse comprenant 12 mesures d’urgence que nous estimons prioritaires et faciles à mettre en œuvre. Si ces mesures venaient à être acceptées par la majorité des membres du groupe de travail et par l’exécutif métropolitain, nous souhaitons qu’elles puissent faire l’objet d’une délibération dès le prochain Conseil de la Métropole, le 15 mars, aux côtés d’autres éventuelles mesures discutées ensemble. 

Les mesures que nous proposons concernent aussi bien la précarité alimentaire, les déplacements, le logement que le nécessaire effort pour l’insertion des jeunes sur le marché de l’emploi. Nous souhaitons notamment :  

  • La suspension des prélèvements automatiques mensuels de l’abonnement TCL pour les étudiants et jeunes en formation qui n’utilisent pas leur abonnement jusqu’à la fin de l’année universitaire 2020-2021, et la mise en place d’une abonnement combiné TCL + Vélo’v à 20€/mois pour tous les jeunes jusqu’à 26 ans dès la rentrée 2021 ;  
  • L’achat de 10 000 repas auprès des restaurants ainsi que de 10 000 paniers légumes auprès d’un prestataire favorisant les circuits courts et disposant d’une logistique de distribution, l’intervention auprès de la grande distribution pour favoriser les dons de produits d’alimentation et d’hygiène (dont des kits de protection périodique) et le recensement ainsi que la cartographie des initiatives associatives en faveur de l’aide et de la distribution alimentaire, via Toodego, avec un relais sur le site Lyon Campus ;  
  • La mise à disposition de grands espaces événementiels inutilisés, comme le Centre des Congrès ou Eurexpo, pour faciliter l’organisation de la reprise des cours en présentiel dans des conditions sanitaires acceptables par les établissements d’enseignement supérieur et la mise à disposition de tiers-lieux et de lieux de coworking aux groupes d’étudiants de taille réduite qui souhaitent se réunir pour étudier dans le respect des règles sanitaires ;  
  • La mobilisation des employeurs, les organisations professionnelles, la CCI et la CMA, pour générer des offres d’emplois étudiants et de stages ;  
  • La mise à disposition d’un lieu pour l’ouverture dans les plus brefs délais d’une 3ème épicerie sociale et solidaire, sur Lyon. 

C’est donc dans un esprit de co-construction que nous proposons ces mesures à l’exécutif et à ses représentants dans l’espoir que l’intérêt des étudiants prime sur les intérêts partisans.  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.